Opéra de Reims

Calendrier

« avril 2017 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 

3 rue Chanzy
03 26 500 392


Les Amis de l’Opéra

Opéra de Reims


Photos

zoomer


Nos soutiens

Accueil Saison 2016-2017 Spectacles LE JEUNE SAGE ET LE VIEUX FOU

LE JEUNE SAGE ET LE VIEUX FOU

PRESENTATION

Jeudi 27 avril 10h et 14h30 (scolaires)
Vendredi 28 avril 20h30
Tarif : 22€
Durée : 1h30 sans entracte


Dans le cadre du bicentenaire de la mort du Compositeur Etienne-Nicolas Méhul, né à Givet.

 

""La victoire en chantant nous ouvre la barrière..." Ces paroles du Chant du Départ, c’est à peu près tout ce que les mémoires ont gardé de l’oeuvre du compositeur Etienne-Nicolas Méhul. Célébré à l’époque révolutionnaire pour sa fougueuse écriture patriotique, Méhul aura été aussi le premier musicien romantique français, auteur de quelque cinq symphonies et de trente opéras. De ce formidable répertoire qui n’a pas passé la barrière du temps, l’ensemble Les Monts du Reuil se délecte ; il le remet en lumière l’année même où sera célébré le bicentenaire de la mort de Méhul, né à Givet en 1763 et mort à Paris en 1817.

Les Monts du Reuil ont choisi de porter à la scène une des oeuvres les plus drôles et les plus inventives du compositeur, conçue avec l’excellent librettiste François-Benoît Hoffman. Jouant sur l’inversion des valeurs, c’est au fils, jeune adolescent qu’il incombe de ramener à la sagesse son père, noceur fou. Quand, ivre de vin et de femmes, "le vieux fou" rentre chez lui au petit matin, son "jeune sage" de fils l’accable de prêches et de pensées philosophiques. Drôle de famille !

DISTRIBUTION

Direction musicale : Pauline Warnier, Hélène Clerc-Murgier
Mise en scène et scénographie : Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola
Dramaturgie :Pierre Daubigny
Costumes : Valia Sanz
Lumières : Pierre Daubigny

Cliton : Hadhoum Tunc
Rose : Anne-Marie Beaudette
Merval : Denis Mignien
Elise : Antonine Bacquet
Frontin : Patricia Bonnefoy

Ensemble Instrumental Les Monts du Reuil et Les instruments à vent de l’Orchestre de l’Opéra de Reims : 12 musiciens

Décors : Opéra de Reims

Coproduction : Ensemble Les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Opéra de Metz, Festival Jean de La Fontaine, Bibliothèque nationale de France.
Ce projet est soutenu par : la DRAC Champagne-Ardenne, la région Champagne-Ardenne.
Le Jeune sage et le vieux fou est inscrit aux Commémorations nationales.
L’ensemble Les Monts du Reuil bénéficie du mécénat de la Fondation Orange.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juan KRUZ DIAZ DE GARAIO ESNAOLA

Mise en scène

Il commence la musique à l’âge de 6 ans au conservatoirede San Sebastian, puis la musique ancienneà l’Academie voor Oude Muziek Amsterdam, où ildébute une carrière de contre-ténor. Il rencontre Sasha

Waltz en 1996, et participe depuis à la plupart de ses productions comme danseur, chorégraphe, chanteur et compositeur. Allee der Kosmonauten, Zweiland et Na Zemlje, Körper, 17-25/4, noBody, insideout andImpromptus, Dido & Aeneas, Gezeiten, Medea, Don’twe. Il est l’assistant de Sasha Waltz sur Roméo et Juliette, pour le Ballet de l’Opéra de Paris, représenté à Bastille. Il dirige, chorégraphie et danse les Elements - 4 Saisons,projet avec l’Akademie für Alte Musik de Berlin. Il a récemment donné My dearest My fairest aux Bouffes du Nord. Depuis 2011, il travaille régulièrement avec Les Monts du Reuil. Il signe la mise en scène remarquée du Docteur Sangrado, et met aujourd’hui en scène Lesoldat Magicien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hélène CLERC-MURGIER

Claveciniste

Hélène Clerc-Murgier partage son temps entre la musique et l’écriture. Son premier roman, Abbesses, est sorti en juin 2013 aux éditions Jacqueline Chambon, Actes Sud, et paraîtra au mois de juin 2016 dans la collection de poche Babel noir chez Actes Sud. Son deuxième roman, La rue du Bout du Monde, sort en juin chez le même éditeur. Née dans une famille de musiciens, elle commence la musique dès l’âge de 6 ans et suit ses études à Amsterdam dans la classe de Gustav Leonhardt. A son retour en France, elle a l’occasion de jouer sous la direction de Kurt Masur, d’accompagner le contre-ténor Philippe Jaroussky, le violoncelliste Anner Bylsma et fera partie dès 1995 de l’Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi, avec lequel elle va se produire en France (La Chaise-Dieu, La Folle Journée de Nantes, les théâtres du Châtelet et des Champs-Elysées) et à l’étranger (Prague, Concertgebouw d’Amsterdam, Djakarta, Chine, Vietnam, Japon...). Elle sera chef de chant de nombreuses productions qui lui permettront de côtoyer des metteurs en scène comme Dan Jemmet et Yoshi Oïda et le chorégraphe Juan Kruz de Garaio Esnaola. Hélène Clerc-Murgier crée avec Pauline Warnier l’ensemble Les Monts du Reuil qui propose des spectacles musicaux, donne de nombreux concerts en France et a enregistré un CD et un DVD, Transcriptions 2, avec le choeur Accentus dirigé par Laurence Equilbey. Après Cendrillon, Le docteur Sangrado et Le soldatmagicien, Raoul Barbe bleue de Grétry est remis à la scène pour la première fois depuis 1789, et un spectacle sur le conte de Perrault a été créé parallèlement.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pauline WARNIER

Violoncelliste

Elle commence le violoncelle à la Haye. De retour en France, elle rencontre David Simpson puis rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Christophe Coin. Ses années d’études sont couronnées par l’obtention du Diplôme de Formation Supérieure de Musique Ancienne et du diplôme d’Enseignement du violoncelle, et l’enregistrement d’un volume de suites pour violoncelle sans basse dans la collection Fondation Meyer. Elle participe aux productions de La chambre Philarmonique (Emmanuel Krivine). Dès 1999, elle fait partie de l’Ensemble Matheus dirigé parJ-C Spinosi, avec lequel elle va se produire commesoliste et continuiste en France et à l’étranger. Elletient le violoncelle de continuo dans de nombreusesproductions : La Verita in Cimento et Orlando

furioso d’Antonio Vivaldi, l’Occasione fa il Ladro de Giaccomo Rossini. La critique saluera le continuo. Pauline Warnier enseigne la musique de chambre et le violoncelle baroque au CNR de Reims.

 

 

 

 

 

 

 

Pierre DAUBIGNY

Lumière, metteur en scène

Ancien élève de l’École Normale Supérieure et agrégé de lettres, Pierre Daubigny travaille depuis 2002 dans divers domaines du spectacle vivant.

La lumière de spectacle est l’activité centrale à partir de laquelle il observe, pratique et réfléchit. Il coécrit 36 Questions sur la lumière avec François-Éric Valentin en 2007.

Depuis sa rencontre avecles Monts du Reuil en 2011, il a éclairé 5 de leurs spectacles.

Il poursuit par ailleurs une activité d’écriture. Écrire pour la scène est le point d’aboutissement de ses collaborations dramaturgiques avec le groupe LA GALERIE (Atteintes à sa vie, 2011), la compagnie Nagananda (Quand j’avais cinq ans je m’ai tué, 2012), et la compagnie C(h)aracteres dont il est le conseiller artistique de 2009 à 2012. En 2012 la compagnie Accent lui confie l’écriture du projet Gaïa Global Circus (CDN de Reims, la Chartreuse-CNES, SciencesPo Paris) : le spectacle, créé en 2013 au CDN de Reims, est en tournée depuis (France, Allemagne, Suisse, États-Unis).

Pierre Daubigny met en scène l’ensemble Les Monts du Reuil dans l’opéraLes Deux Chasseurs & la Laitière (2012) et écrit pour eux un spectacle La voie de Béatrice, un spectacle sur Dante (2012).

Attiré par les formes de travail non-hiérarchisées, il co-fonde en 2008 le Collectif Le Foyer. Il en apporte les méthodes de travail collectif (autonomie de travail, force de proposition, mise en commun de la dramaturgie) pour la mise en scène du Chat botté avec Les Monts du Reuil en 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Denis MIGNIEN

Ténor

En parallèle à des études de Lettres Modernes et de Management Culturel, Denis Mignien apprend le chant, la musique ancienne et l’art lyrique aux conservatoires de Lille et Roubaix et se perfectionne auprès de maîtres internationaux tel que Udo Reinemann ou Françoise Pollet.

En tant que chanteur soliste, il se produit en oratorio (Orff, Rossini, Mozart, Bach, Britten, Monteverdi, Honegger, Campra, Lully…) sous la baguette de J.-C. Malgoire, avec le Chœur Régional Nord-Pas de Calais (dir. E.Deltour) ou l’ensemble Alia Mens (dir. O.Spilmont)…

À l’opéra, il chante Ravel (L’Enfant et les sortilèges), Offenbach (Mesdames de la Halle, Les Brigands, Orphée aux Enfers…), Milhaud (Le Pauvre Matelot), Terrasse (Monsieur de la Palisse) Donizetti (Viva la Mamma), Purcell (Dido & Æneas), Blow (Venus & Adonis), Moretti (En Chemyse) mais également le répertoire contemporain avec St Kilda, l’Île des Hommes-Oiseaux de J.P. Dessy…

Il fait ses débuts dans la comédie musicale avec le rôle d’Edna dans Hairspray à Bruxelles et Charleroi.

Il collabore avec des chefs tels que J.-C. Malgoire, F. Santi, F. Boulanger, J.P. Haeck… et des metteurs en scène tels que T. Poquet, F. de Carpentries, A. Baldi, J.-P. Delavault, W. Mesguisch, C.Schiaretti… et se produit sur des scènes telles que le Théâtre Sébastopol de Lille, l’Atelier Lyrique de Tourcoing, l’Opéra de Reims, l’Opéra de Rouen, le Théâtre des Champs Elysées, le Festival Theater d’Edinburgh, le Palais de Beaux Arts de Bruxelles, La Chapelle Royale de Versailles…

Il participe aux aventures de plusieurs ensembles et compagnies de spectacle musical : Ars Lyrica, Il Buranello, Les Variétés Lyriques, Les Monts du Reuil

Passionné de spectacle, il collabore depuis 2003 à 2016 avec la compagnie théâtrale Les Blouses Bleues en tant qu’assistant à la mise en scène et coach vocal. Il conçoit et réalise de nombreuse petites formes et évènements et est régulièrement sollicité pour la mise en scène de spectacles musicaux et théâtraux.

En 2014, il met en scène Orphée aux Enfers de Jacques Offenbach. En 2015, il met en scène Didon et Enée de Purcell au Théâtre de Douai. Il crée parallèlement Quelle Aventure ?, forme musicale pour jeune public autour de Poulenc. Il est également sollicité comme regard extérieur sur la réalisation de Fantaisies Animalières à l’Atelier Lyrique de Tourcoing.

Il prend part, en 2015/16, à la mise en scène d’un Coriolan de Shakespeare avec Les Blouses Bleues. En 2016, il met en scène Don Procopio de Georges Bizet pour La Cappella Forensis (Saint-Étienne) et en 2017, Dédé de Christiné avec La Reine de Cœur (Mons en Barœul).

Depuis 2013, il est artiste associé à La Reine de Cœur, structure de création, diffusion et formation artistique et culturelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hadhoum TUNC

Soprano

Alors qu’elle préparait un Doctorat de sociolinguistique, elle entre au Conservatoire de Dijon pour y suivre une formation en chant. Elle obtient un premier prix en juin 2005 et son prix de perfectionnement à l’unanimité, en juin 2008, au CRR de Reims.

Elle s’initie à la mélodie et au Lied auprès de Udo Reinemann (CNR de Metz puis de Toulon) et aborde le répertoire baroque auprès de nombreux maîtres dont Howard Crook, Maria Christina Kiehr.

Dans le cadre de la « Sommerakademie » de Salzbourg, elle suit l’enseignement dispensé par Gudrun Volkert et Edith Wiens. Elle fait ses débuts sur scène sous la direction de Christian Gangneron dansAcis & Galathée de Lully. On la retrouve sur scène dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi mis en scène par Christophe Rauck et sous la direction de Jérôme Corréas.

Elle est Lucy dans l’Opéra de quat’sous de Kurt Weill mis en scène par Bernard Pisani sous la direction de Dominique Trottein. Elle interprète également Voici le nouveau jardin, pièce lyrique pour soprano solo, création de Thierry Pécou lors d’une tournée en Chine.

Elle est Frasquita dans Carmen de Bizet dans la mise en scène de Nadine Duffaut. Elle est également Angelica dans l’Orlando furioso de Vivaldi. Elle interprète les rôles d’Amour et de Junon dans Le Retour D’Ulysse de Monteverdi.

Depuis 2010 elle collabore avec la compagnie Les Monts du Reuil, dans Cendrillon, Docteur Sangrado, Le soldat magicien.

Elle est régulièrement l’invitée de l’Opéra de Reims pour des récitals avec l’Orchestre (Piazzolla et Villalobos, Concert Mozart, Concert Offenbach…).

Elle est Parthenis dans la Belle Hélène d’Offenbach et Mme Argant dans Le Soldat Magicien de Philidor.

Au cours de la saison 2015-2016, elle interprétera Histoires sacrées à l’opéra de Nantes-Anger et Rennes. Elle incarneraIsaure, dans Barbe bleue de Gretry à l’Opéra de Reims et de Metz avecLes Monts du Reuil.

Elle retrouvera l’Ensemble orchestrale de l’opéra de Reims pour un programme Debussy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anne-Marie BEAUDETTE

Soprano

 
La soprano québécoise Anne-Marie Beaudette fait ses débuts à l’opéra à l’âge de neuf ans et incarne, pendant sa formation lyrique, plusieurs rôles avec le Jeune opéra du Québec, l’Atelier d’Opéra de l’Université de Montréal, l’Opéra Bouffe du Québec ainsi qu’avec Les Productions Belle Lurette où elle tient les rôles principaux de deux opérettes d’Offenbach, L’Île de Tulipatan et M. Choufleuri restera chez lui. En 2005, elle est soliste avec le choeur et l’orchestre duBaroque Summer Institute de Tafelmusik à Toronto puis remporte une première place au Concours de musique du Canada en 2006. Elle est ensuite invitée à participer au Festival de musique contemporaine Jusqu’aux oreilles à Montréal où elle crée Garden du compositeur canadien Éric Champagne.

Passionnée de musique baroque, Anne-Marie Beaudette intègre le Centre de Musique Baroque de Versailles où elle donne de nombreux concerts et poursuit son perfectionnement sous la direction d’Olivier Schneebeli, Isabelle Desrochers et chante sous la direction de Martin Robidoux.

Elle a fait ses débuts à l’Opéra théâtre d’Avignon et à l’opéra de Massy dans Amadis de Lully sous la direction d’Olivier Schneebeli et dans la Messe du Couronnement et les Vêpres solennelles de Mozart à Paris avec le choeur Arsis.

Elle a participé à la productionCadmus et Hermione de Lully avec le Poème Harmonique sous la direction de Vincent Dumestre à l’Opéra Comique dans une mise en scène de Benjamin Lazare.

Elle est un des soeurs dans le Cendrillon de Laruette avec Les Monts du Reuil, et est Jacqueline dansLe Docteur Sangrado.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antonine BACQUET

Soprano

 

Antonine Bacquet commence par jouer du violon avant d’obtenir un DESS de Gestion de la musique à la Sorbonne. Elle obtient un DEM de chant lyrique au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve et un DEM de chant baroque au Centre de Musique Baroque de Versailles.

Elle chante dans l’Ensemble Vocal Aedes, mais également avec Les Musiciens du Louvre, Les Talens Lyriques ou encorePygmalion.

En tant que soliste, elle interprète les rôles de Belinda dans Didon et Enée, Constance dans Le Dialogue des Carmélites, Stephano dansRoméo et Juliette, Diane dans Orphée aux Enfers, Marie dans Les Mousquetaires au Couvent, Despina dans Cosi Fan Tutte avec la Cie L’Envolée Lyrique, Giulietta dansLes Contes d’Hoffmann avec cette même compagnie,La Comtesse dans Les Noces de Figaro avec Comédiens et Compagnie.

Elle collabore depuis cette année avecLes Monts du Reuil pour une création de Carol Robinson, Mr Barbe bleue et incarnera en mars prochain la tante Élise dans l’opéra comique de Méhul,Le jeune sage et le vieux fou.

Au théâtre, avec La Compagnie du Petit Monde, elle incarne Agnès dansL’Ecole des Femmes de Molière, Cathos dans Les Précieuses Ridicules ou encore la maman dans Le Petit Chaperon Rouge. Elle est égalementMargot dans La Cruche de Courteline avec L’Envolée Lyrique.

Elle chante également dans des oratorios : Le Gloria de Vivaldi, Des motets de Mondonville, la Missa Criolla de Ramirez, La Susanna de Stradella avec le Concert de l’Hostel Dieu.

Elle collabore depuis 2013 avec le Trio Pantine dans un spectacle musical autour de Baudelaire, Invitation au Voyage, et forme un duo, Les Promeneurs, avec son guitariste Clément Latour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES MONTS DU REUIL

Direction artistique Hélène Clerc-Murgier et Pauline Warnier

Il existe dans l’histoire de la musique et de la littérature française des oeuvres enthousiasmantes et encore inédites : Hélène Clerc-Murgier et Pauline Warnier les dénichent en arpentant le vaste grenier de l’art lyrique. En 2007, alors qu’elles jouent dans les plus grands orchestres baroques européens, elles créent les Monts du Reuil, un projet artistique unique : découvrir ces partitions et livrets, les éditer, les mettre en scène, les enregistrer, les offrir aux spectateurs, les amener partout…

Elles sont vite rejointes par des artistes et des chercheurs passionnés. L’ensemble Les Monts du Reuil est aujourd’hui soutenu par de grandes maisons d’Opéra comme Reims et Metz, par la Bibliothèque nationale de France, les éditions Buissonnières, le label Les Belles Écouteuses...

Tous les spectacles des Monts du Reuil sont en français : le texte, qu’il soit chanté ou parlé, alterne avec des musiques légères et délicates, dans des mises en scène qui font la part belle au burlesque et à la poésie.

L’ensemble Les Monts du Reuil est en résidence à l’Opéra de Reims. Il est soutenu par la DRAC, la région Grand-Est et le conseil départemental de la Marne. Il bénéficie du mécénat de la Fondation Orange.

L’ensemble Les Monts du Reuil est invité à la Bibliothèque nationale de France, l’Opéra Comique, l’Opéra de Tours, la salle Pleyel et l’Opéra de Metz. Il se produit au Festival Jean de La Fontaine, Festival baroque de Pontoise, Musique en Bessin, Embaroquement immédiat, La Chabotterie, Sinfonia en Périgord, Les Flâneries musicales de Reims…

L’ensemble Les Monts du Reuil collabore avec le dramaturge Pierre Daubigny, le chorégraphe Juan Kruz Dias de Garaio Esnaola, les compositeurs Emmanuel Clerc, Carol Robinson.

L’ensemble les Monts du Reuil a accompagné le choeur Accentus (direction Laurence Equilbey) pour l’enregistrement de Transcriptions 2 (label Naïve). Il s’est associé au Jeune Choeur de Paris pour une création de José Montalvo, aux Maîtrises de Notre-Dame de Paris et de Notre-Dame de Reims.

 

 

HAUT DE PAGE