Opéra de Reims

Distribution

« novembre 2017 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
 

3 rue Chanzy
03 26 500 392


Les Amis de l’Opéra

Opéra de Reims


Photos

zoomer


Nos soutiens

Accueil Saison 2017-2018 Spectacles PHEDRE

PHEDRE

Retour à la rubrique

Distribution

 

Tragédie lyrique en 3 actes

Musique : Jean-Baptiste Lemoyne
Livret : François-Benoît Hoffmann

Adaptation pour 4 chanteurs et 10 instrumentistes

direction musicale Julien Chauvin 
mise en scène Marc Paquien
assistante à la mise en scène Victoria Duhamel
costumes Claire Risterucci
scénographie Emmanuel Clolus
lumières Dominique Bruguière
création maquillages et coiffures Nathy Polak
direction technique Pierre Gaillardot
régie plateau Vincent Combette
transcription et adaptation Benoît Dratwicki
chef de chant Flore Merlin


Phèdre Judith Van Wanroij
Œnone Diana Axentii
Hippolyte Enguerrand de Hys
Thésée Thomas Dolié

Le Concert de la Loge

Violon I : Julien Chauvin
Violon II : Karine Crocquenoy
Alto : Marie Legendre
Violoncelle : Julien Barre
Contrebasse : Michèle Zeoli
Flûte : Tami Krausz
Hautbois : Jasu Moisio
Basson : David Douçot
Clarinette : José-Antonio Salar-Verdù
Cor : Helen MacDougall

Fabrication du décor  : Opéra de Reims
Fabrication des costumes : Théâtre de Caen

Production déléguée : Bru Zane France
Coproduction : Théâtre de Caen, Centre de musique baroque de Versailles, Opéra de Reims.
Avec le soutien de la SPEDIDAM.

Résidence au Conservatoire Lully / Ville de Puteaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARC PAQUIEN

Mise en scène

Révélé, en 2004, par ses mises en scène de La Mère de Stanisław I. Witkiewicz et de Face au mur de Martin Crimp, Marc Paquien retrouve l’auteur britannique en créant La Ville en 2009. Il a monté dernièrement La Locandiera de Carlo Goldoni et Oh les beaux jours de Samuel Beckett. À la Comédie-Française, Marc Paquien a présenté Les affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau ainsi que La Voix humaine de Jean Cocteau, précédée de La Dame de Monte-Carlo de Jean Cocteau et Francis Poulenc. Il a notamment mis en scène à l’opéra Le Mariage secret de Domenico Cimarosa et L’Heure espagnole de Maurice Ravel. Il vient de mettre en scène Antigone de Jean Anouilh pour la Comédie-Française.

#RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JULIEN CHAUVIN

Violon et direction musicale

 

Interprète des répertoires baroque, romantique et moderne, Julien Chauvin codirige pendant dix ans Le Cercle de l’Harmonie avec Jérémie Rhorer avant de fonder en 2015 un nouvel orchestre : Le Concert de la Loge. Parallèlement, il poursuit sa collaboration avec le Quatuor Cambini-Paris créé en 2007. En tant que chef d’orchestre, il est invité à diriger du violon, par l’orchestre Esterházy Hofkapelle, l’Orchestre régional d’Avignon Provence et le Orkiestra Historyczna de Katowice. Il enregistre au disque Haydn, Beethoven et Berlioz. Julien Chauvin joue un violon baroque Jacob Stainer de 1670 (ex Mozart-Wranitzki) prêté par un mécène et un violon romantique Giuseppe Rocca de 1839 dans le cadre du projet « Adopt-a-musician ». Il est artiste associé de la Fondation Singer-Polignac à Paris. Avec le Palazzetto Bru Zane, il participe notamment au Saphir de Félicien David et à Atys de Piccinni.

#RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

DIANA AXENTII

Soprano

 

Originaire de Moldavie, Diana Axentii se forme au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon. Lauréate de plusieurs concours, elle participe à de nombreuses master classes et fait partie du Studio de l’Opéra de Lyon, de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris ou de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence. Après un début de carrière en tant que mezzo-soprano, elle chante désormais le répertoire de soprano lyrico-dramatique. Dans le cadre de sa collaboration avec le Palazzetto Bru Zane, elle chante dans Dante de Godard et interprète Œnone dans Phèdre de Lemoyne. Parmi ses engagements à plus long terme, citons sa prise de rôle de Norma de Bellini.

#RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THOMAS DOLIÉ

Baryton

 

« Révélation artiste lyrique » des Victoires de la musique 2008, Tomas Dolié poursuit un parcours artistique mêlant opéra et répertoire de concert. Cette saison, on l’entend notamment à l’Opéra de Cologne dans les rôles de Ramiro (L’Heure espagnole de Ravel), Don Diègue (Chimène oule Cid de Sacchini) en tournée française et à l’Opéra de Massy, Ubalde (Armide de Gluck) avec les Musiciens du Louvre, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, le Requiem de Fauré avec l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, en concert à Prague, Budapest et à la Chapelle royale avec le Centre de musique baroque de Versailles. Avec le Palazzetto Bru Zane, il chante des mélodies de Lalo à

Venise et participe à l’enregistrement des Danaïdes de Salieri. Il est également Thésée dans Phèdre de Lemoyne.

#RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ENGUERRAND DE HYS

Ténor

 

Révélation Classique Adami 2014, Enguerrand de Hys a été formé à Toulouse puis au CNSM de Paris. En 2016, il est le ténor solo dans la Petite messe solennelle de Rossini avec le choeur accentus, dans La Passion selonSaint Jean avec l’Ensemble Aedes, et dans le DixitDominus de Händel sous la direction de Marc Minkowski. En 2016-2017, il chante Donizetti à l’Opéra de Tours, Gluck avec Marc Minkowski, Reynaldo Hahn dans L’Île du rêve.Avec le Palazzetto Bru Zane il participe à l’enregistrement de La Jacquerie de Lalo et Coquard et est Hippolyte dans Phèdre de Lemoyne. Parmi ses projets, Tybalt dans Roméo et Juliette à l’Opéra de Nice, Normanno dans Lucia di Lamermoor au Théâtre des Champs-Élysées, Fritz et le veilleur de nuit dans La Nonne sanglante à l’Opéra Comique.

#RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JUDITH VAN WANROIJ

Soprano

 

Après des études de chant au Conservatoire d’Amsterdam avec Margreet Honig, Judith van Wanroij commence sa carrière à l’Opéra de Lyon. Au concert elle chante sous la direction de chefs comme Christophe Rousset, Frans Brüggen, René Jacobs, Andrea Marcon, Hervé Niquet, William Christie, Guy van Waas, Laurence Equilbey… et se produit dans les plus grandes salles de concerts et festivals internationaux. Dans le cadre de sa collaboration avec le Palazzetto Bru Zane, elle interprète le rôle-titre de Phèdre de Lemoyne et a participé à l’enregistrement des Danaïdes de Salieri et de La Toison d’orde Vogel. Parmi ses autres projets, le rôle de la Contessa (Le Nozze di Figaro) à l’Opéra Royal de Wallonie de Liège et Première Dame dans La Flûte enchantée à Aix et Amsterdam.

 

#RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CONCERT DE LA LOGE

 

En janvier 2015, Julien Chauvin fonde un nouvel ensemble sur instruments anciens avec l’ambition de faire revivre un chaînon de l’histoire : Le Concert de la Loge Olympique créé en 1783. Avec un répertoire allant de la musique baroque jusqu’au début du XXe siècle, le projet de cette recréation est aussi d’explorer des formes de concerts inspirées des usages de la fin du XVIIIe siècle.

Rebaptisé le Concert de la Loge suite au conflit qui l’oppose au CNOSF, l’ensemble s’est déjà produit sur de nombreuses scènes comme la Salle Gaveau, le Théâtre des Champs-Élysées, ou le Wigmore Hall aux côtés de K. Gauvin, S. Piau, P. Jaroussky, E. Melo, J. Rondeau ou encore J. Taylor.

Au disque, l’ensemble commence l’intégrale des Symphonies parisiennes, et son premier enregistrement « Haydn-La Reine » paru chez Aparté avec Sandrine Piau a été salué par la critique.

L’ensemble bénéficie du soutien du ministère de la Culture et de la Communication, de la Caisse des Dépôts (mécène principal), de la Fondation Orange, de la Caisse d’Epargne Île-de-France, de la Banque de France et du Fonds de dotation F. Kahn-Hamm. Depuis septembre 2016, il est en résidence au Conservatoire Jean-Baptiste Lully de Puteaux.

#RETOUR
 

HAUT DE PAGE