Opéra de Reims

Distribution

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
 

3 rue Chanzy
03 26 500 392


Les Amis de l’Opéra

Opéra de Reims


Photos

zoomer


Nos soutiens

Accueil Saison 2017-2018 Spectacles BA-TA-CLAN

BA-TA-CLAN

Retour à la rubrique

Distribution

Compagnie LES BRIGANDS

Chinoiserie musicale en 1 acte de Ludovic Halévy
Création à Paris, théâtre des Bouffes-Parisiens le 29 décembre 1855

Adaptation pour quatre chanteurs et quatre instrumentistes

Cette nouvelle production a été créée le 22 novembre 2016 au Centre des Bords de Marne au Perreux.

Transcription : Yorrick Troman
Mise en scène et effets spéciaux : Laurent Lévy
Dramaturge : Pierre Méchanick

Costumes : Elisabeth de Sauverzac
Lumière et scénographie : Lucie Joliot
Chef de chant : Thomas Palmer


Illusionniste : Rémy Berthier 

Fé-Ni-Han : Artavazd Sargsyan
Ké-Ki-Ka-Ko : Enguerrand de Hys
Fé-An-Nich-Ton : Jenny Daviet
Ko-Ko-Ri-Ko : Olivier Naveau

Les Tromano
violon : Yorrick Troman
accordéon : Daniel Troman
contrebasse : Herng -Yu Pan
percussions : Flavien Airault

Production : Compagnie Les Brigands
Co production : Le Centre des bords de Marne-Le Perreux

 

 

Rémy Berthier, illusioniste


Rémy Berthier débute sa carrière d’artiste magicien en 2006, mêlant des projets institutionnels et événementiels. En 2010, il rejoint la compagnie Le Phalène pour y développer des projets d’action culturelle, des stages et des formations dans le cadre d’un dispositif de compagnonnage. Dans le même temps, il complète sa formation en théâtre et manipulation d’objets auprès d’Yves-Noël Genod, Jade Duviquet, Cyril Casmèze ou encore de Michel Laubu. Depuis septembre 2011, il interprète le spectacle de mentalisme Vrai/Faux (rayez la mention inutile). En 2014, il mélange magie et taxidermie en créant On ne Bouge Plus. Il collabore artistiquement et techniquement aux spectacles de Thierry Collet Je clique donc je suis (2014) et Dans la peau d’un magicien (2017). En 2015, il obtient la certification de technicien en Hypnose Ericksonienne et fonde la compagnie « Les Illusionnistes » pour porter un nouveau regard sur la magie de close-up.

Retour

 

 

 


Enguerrand de Hys, ténor


Révélation Classique Adami 2014, Enguerrand de Hys a été formé à Toulouse puis au C.N.S.M. de Paris. Fin mozartien, il a déjà interprété les rôles de Don Ottavio, Pedrillo, Mitridate, Ferrando, Basilio. Il a collaboré avec l’Ensemble Matheus au Festival de Salzbourg, avec le Cercle de l’Harmonie et participé aux Festivals de Radio France (Lalo) et Innsbruck (Lully).
En 2016, il est le ténor solo dans la Petite messe solennelle de Rossini avec le Choeur Accentus, dans la Passion selon Saint Jean avec l’Ensemble Aedes, et dans le Dixit Dominus de Händel sous la direction de Marc Minkowski. En 2016-2017, il chante Donizetti à l’Opéra de Tours, Gluck avec Marc Minkowski, Reynaldo Hahn dans l’Ile du rêve, le rôle d’Hippolyte dans le rare
Phèdre de Lemoyne (Théâtre de Caen & Bouffes du Nord), dans La Finta giardiniera avec Laurence Equilbey et dans Fantasio à l’Opéra Comique.

Retour

 


Artavazd Sargsyan, ténor


Issu de l’Ecole Normale de Musique de Paris et de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris, Artavazd Sargsyan a déjà interprété de nombreux rôles majeurs dans Lakmé (Delibes), Les Pêcheurs de perles (Bizet), La Cenerentola (Rossini), Cendrillon (Massenet), Cosi fan tutte (Mozart). Il a travaillé sous la direction de Laurent Pelly, Jérôme Corréas, Mireille Larroche (Gluck et Humperdinck), David Stern (Mozart), et Inaki Encina Oyon (Le Consul de Menotti).
Il collabore régulièrement avec le Festival Rossini de Bad Wildbad, le Centre de Musique Baroque de Versailles et la Fondation Bru-Zane avec lesquels il donne des concerts dans toute l’Europe.
Il était cette saison à L’Opéra de Metz (Il Turco en Italia), au Teatro Bellini de Catane (Paisiello) puis Lindoro dans L’Italiana in Algeri sous la direction de Jean-Claude Malgoire à Tourcoing et au Théâtre des Champs-Elysées à Paris. Il sera en 2017 le Cid dans Chimène ou Le Cid d’Antonio Sacchini avec l’ARCAL.

Retour

 

 

HAUT DE PAGE