Le Fabulatographe,

Une nouvelle expérience des Fables de La Fontaine

 Comment mettre en scène et en musique Les Fables de Jean de La Fontaine aujourd’hui ? À l’occasion du 400e anniversaire (en 2021) du célèbre auteur, la compagnie lyrique Les Monts du Reuil et la vidéaste Louison Costes proposent un concept inédit où se mêlent sur scène images animées et musiciens. Une expérience immersive à vivre en famille au rythme des Quatre Saisons de Vivaldi.

Fables, musique et vidéo

Avec leur Fabulatographe, Les Monts du Reuil donnent à voir et entendre sous un nouveau jour Les Fables de La Fontaine. L’idée ? Imaginer un « ciné-opéra » où se côtoient sur scène musiciens réels et images d’animation. Le concept, utilisé dans des films comme Mary Poppins, trouve sur la scène lyrique une déclinaison tout à fait étonnante. « Au départ, nous voulions rendre hommage à Jean de La Fontaine à l’occasion de son 400e anniversaire. Notre questionnement était de faire entendre les fables aujourd’hui tout en évitant une succession de textes sans fil conducteur » explique la claveciniste et metteuse en scène Hélène Clerc-Murgier. Avec la collaboration de la vidéaste Louison Costes, elle a donc imaginé une trame narrative à partir de l’histoire du Corbeau et du Renard qui vont se courir après tout au long du spectacle, en croisant le chemin de maints animaux emblématiques de l’univers de La Fontaine. Les vidéos sont projetées sur un tulle placé entre le plateau et le public, et on a l’impression que les musiciens entrent dans le film aux côtés des personnages animés. « Un travail important de mise en place a été nécessaire pour synchroniser les images et les musiciens mais cela apporte vraiment une modernité et beaucoup de poésie » poursuit Hélène Clerc-Murgier.

Esprit baroque et mélodies enlevées

Dans cette mise en scène exubérante, Les Fables prennent vie au rythme de la musique baroque de Vivaldi. « Cela faisait longtemps qu’on avait envie de jouer les Quatre Saisons et ce récit qui s’étend sur un an était l’occasion rêvée de dérouler ce morceau d’anthologie. » Pour la trame musicale, Les Monts du Reuil ont déniché à la Bibliothèque nationale de France des manuscrits du XVIIIe siècle avec des mélodies écrites sur des airs en vogue à l’époque baroque. « Ce qui est intéressant, c’est qu’on a trouvé dans ces éditions du XVIIIe siècle des fables arrangées dans le goût de La Fontaine. Les textes sont un peu simplifiés et orchestrés pour que des enfants puissent aussi les chanter. Il y avait donc déjà à l’époque, cette volonté de démocratiser le lyrique » souligne Hélène Clerc-Murgier. Tout en respectant l’esprit baroque, les Monts du Reuil ont aussi réorchestré certains airs pour insuffler une rythmique plus moderne, comme leur version des Sauvages de Rameau qui donne un final ébouriffant. Porté par la voix de la soprano Jeanne Zaepffel, l’interprétation des douze musiciens sur scène et l’univers animé de la vidéo, ce Fabulatographe ouvre décidément une nouvelle voie. À suivre, tous publics confondus.

 

lesmontsdureuil.fr 

LE FABULATOGRAPHE

MERCREDI 30 MARS À 18H30

 Texte : Anne de la Giraudière
Images : Louison Costes

 

Nos autres
actualités

infos et achat de cartes fidélité

infos et achat de cartes fidélité

QUAND ACHETER VOS PLACES ?Pour les Cartes : Dès le mardi 6 septembre par correspondance, sur internet et au guichet.À l’unité : dès le mercredi 7 septembre et aux ouvertures des billetteries de la saison. Ouverture des billetteries de la saison Dès le mardi 6septembre...

lire plus
Réservations scolaires

Réservations scolaires

Réception et étude des formulaires de pré réservation jusqu’au 16 juillet. Puis de nouveau à partir du 23 août. Vous avez envie de créer un projet autour de l’Opéra ? Comment faire ? Contactez Leslie Marques : leslie-marques@operadereims.com Un formulaire de demande...

lire plus

* Tous les champs sont obligatoires.

 

L’Opéra se lit aussi !