Anne Touzalin, salariŽe de l’association ACCES CULTURE, lors d’une rŽgie d’audiodescription pendant une reprŽsentation de « Simon Boccanegra » de Verdi ˆ l’OpŽra Bastille, Paris, le 10 mai 2007. photo©Anne BarthŽlemy 06 78 07 55 58

 

 

 

 

Vivre autrement l’expérience de l’opéra
Publics à l’acuité visuelle ou auditive réduite : Les dispositifs mis en place par l’Opéra de Reims.

 

Même avec des capacités auditives ou visuelles réduites ou nulles, il est possible de ressentir l’émotion d’un opéra sur scène avec les outils que propose l’Opéra de Reims dans le cadre de sa politique d’ouverture à tous les publics.

 

Un handicap ne doit pas être une barrière infranchissable entre le public et l’opéra. Mais comment aborder l’art lyrique quand on n’entend plus ou mal ? Comment profiter de l’appareil et du jeu scénique quand on a perdu le plein usage de la vue ? Des solutions techniques existent, que l’Opéra de Reims a mises en place en les doublant d’un accueil personnalisé et d’une préparation au spectacle sollicitant d’autres sens. En collaboration avec l’association Accès Culture spécialisée dans l’adaptation de spectacles, il rend chaque année plusieurs représentations accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes grâce au système d’audiodescription. Frédéric Le Du, directeur d’Accès Culture : « Il s’agit pour nous de guider le spectateur à travers trois éléments : la lecture du livret juste avant les passages chantés, la description de ce qui se passe sur scène et la vision de l’œuvre par le metteur en scène. L’ensemble doit être neutre, fluide, ne pas gêner l’écoute de la musique. C’est de la dentellerie ! Certains spectateurs disent qu’au bout d’un moment ils réussissent à oublier la voix off. » Le principe est sensiblement le même pour les spectacles de danse.

 

Se créer des images dans la tête

L’exercice demande aux audiodescripteurs une bonne connaissance des œuvres, un visionnage préalable du spectacle et un contact avec le metteur en scène pour éclairer ses intentions. Le texte est ensuite rédigé et testé auprès d’un relecteur aveugle avant d’être enregistré. Synchronisée en temps réel par un technicien le jour de la représentation, l’audiodescription est retransmise aux spectateurs équipés d’un casque, accompagnés jusqu’à leur siège et mis en condition. « En amont, nous organisons des visites tactiles qui permettent à ce public de prendre la mesure de la scène, de toucher les décors, les costumes. Peu avant le lever de rideau, nous faisons un rappel du synopsis et replantons le décor », explique Sandrine Leclerc, chargée à l’Opéra de Reims de l’accueil des publics en situation de handicap. « Quant aux ballets, ils sont parfois précédés d’un atelier de danse pour que les personnes non voyantes appréhendent la chorégraphie à travers les mouvements de leur propre corps. Dans tous les cas, le but est de leur donner un maximum d’informations pour qu’elles puissent se créer des images dans la tête et profiter de l’instant. »

 

Premier spectacle en LSF

Au cours de la saison à venir, l’Opéra de Reims rendra hommage à Molière en programmant notamment Le Sicilien. Cette comédie-ballet mise en musique par Lully devrait faire beaucoup d’effet, y compris au public sourd et malentendant à qui sera proposée une traduction live en Langue des signes française (LSF). Une première pour Reims mais pas pour Accès Culture qui travaille cette solution depuis deux ans avec des comédiens signeurs maquillés et costumés qui font partie intégrante du spectacle. Avant l’utilisation de la LSF, l’Opéra met déjà à la disposition des personnes malentendantes appareillées des boucles d’induction magnétique (BIM) qui améliorent la puissance et la qualité sonore. Viendront peut-être un jour renforcer sa palette d’outils d’autres pratiques qui émergent, telles que le jeu sur les odeurs qui stimule l’imagination ou le sac à dos (Subpac) qui communique au corps des vibrations en fonction du rythme et de l’intensité de la musique.

 

Le Sicilien ou l’amour peintre – Molière, Lully
Compagnie Les Malins Plaisirs

Jeudi 24 Mars à 20H
Vendredi 25 Mars  à 18H30
Réservations dès le 1er décembre

 

 

operadereims.com/pratique/#accessibilite
accesculture.org
lesmalinsplaisirs.com

 

Texte : Catherine Rivière
Images : Accès Culture / Anne Barthelemy / Opéra de Reims

Encore des secrets dans les
coulisses

[HORS LES MURS]

[HORS LES MURS]

Tous les spectacles de la catégorie « hors les murs »  L’Opéra se lit aussi !  Nos soutiens    Conditions Générales de VentesFacebook Twitter Instagram Youtube Mentions légales | Contact | RGPD | 

lire plus
[COUP DE CŒUR DE L’OPERA]

[COUP DE CŒUR DE L’OPERA]

  LEONARD BERNSTEIN, LE DÉCHIREMENT D’UN GÉNIE (Disponible sur le Replay d’Arte jusqu’au 26 nov. 2021)     Ce documentaire proposé par Arte, revient sur l’histoire de Leonard Bernstein. À la fois chef d’orchestre et compositeur, cet homme passionné a dû concilier...

lire plus
[COLLABORATION ARTISTIQUE]

[COLLABORATION ARTISTIQUE]

CLARISSE LOCHMANN UN VENT NOUVEAU SOUFFLE SUR L’OPÉRA DE REIMS Vous l’avez certainement déjà remarqué, l'Opéra de Reims renouvelle cette saison son identité. Pour l'occasion il a fait appel à l'illustratrice nantaise Clarisse Lochmann, repérée pour son travail très...

lire plus

* Tous les champs sont obligatoires.

À l'Opéra on like les réseaux sociaux !

This message is only visible to admins.
Problem displaying Facebook posts.
Click to show error
Error: Server configuration issue

 

L’Opéra se lit aussi !