L'Oiseau de feu & Le Sacre du printemps

Ballet

Malandain Ballet Biarritz | Stravinski

Samedi 21 mai | 20h30

Dimanche 22 mai | 14h30

Réserver

Depuis les mythiques Ballets russes, la musique de Stravinski n’a cessé d’inspirer les chorégraphes. Aujourd’hui, le Malandain Ballet Biarritz s’en empare, en réunissant dans un même programme L’Oiseau de feu et Le Sacre du printemps, chorégraphiés respectivement par Thierry Malandain et Martin Harriague, artiste associé au Centre Chorégraphique National.

Thierry Malandain n’en est pas à son coup d’essai concernant Stravinski, ayant déjà imaginé un Pulcinella puis un duo intitulé Entre deux. Pour sa version de L’Oiseau de feu, il s’éloigne du conte créé en 1910, pour privilégier une vision teintée de spiritualité où les oiseaux sont des passeurs de lumière portant au cœur des hommes la consolation et l’espoir. La beauté et le raffinement de la chorégraphie, portée par les 22 danseurs de la compagnie, entraînent le spectateur vers le céleste, en parfaite intelligence avec la musique.

Pour Martin Harriague, le Sacre du printemps (1913) est une première incursion dans l’univers du musicien russe. Le martèlement rythmique qui donne à l’œuvre sa force sauvage convient à merveille à son langage chorégraphique, explosif et terrien. Très inspiré par le rapport entre l’homme et la nature, le chorégraphe s’est concentré sur la force jaillissante de la vie, faisant du Sacre, un rite primitif, animé par la puissance virtuose des corps.

 

L’OISEAU DE FEU

Musique : Igor Stravinksi
Chorégraphie : Thierry Malandain
Décor et costumes : Jorge Gallardo
Réalisation costumes : Véronique Murat, assistée de Charlotte Margnoux
Lumières : François Menou
Maitres de ballet : Richard Coudray & Giuseppe Chiavaro

Ballet pour 22 danseurs
Durée : 30 min

LE SACRE DU PRINTEMPS

Musique : Igor Stravinksi
Chorégraphie et scénographie : Martin Harriague
Lumières : François Menou et Martin Harriague
Costumes : Mieke Kockelkorn
Réalisation costumes : Véronique Murat assistée de Charlotte Margnoux
Réalisation décor et accessoires : Frédéric Vadé
Assistantes chorégraphiques : Françoise Dubuc et Nuria Lopes Cortès

Ballet pour 18 danseurs
Durée : 35 mn

Coproducteurs Donostia Kultura – Victoria Eugenia Antzokia -Donostia / San Sebastián (Espagne) • Chaillot-Théâtre national de la Danse – Paris • Théâtre des Salins, Scène nationale – Martigues • Le Cratère – Scène nationale Alès • Opéra de Reims • La Rampe – Scène conventionnée Echirolles • Festival de Danse Cannes – Côte d’Azur France, Opéra de Saint-Étienne.

Partenaires : Théâtre Olympia d’Arcachon • Le Parvis – Scène nationale de Tarbes Pyrénées • Théâtre St Quentin-en-Yvelines – Scène nationale •  Festival de Danse Cannes – Côte d’Azur France.

Dates

Samedi 21 mai | 20h30
Dimanche 22 mai | 14h30

Réservation à partir du 1er mars

Séance scolaire :
Lundi 23 mai | 10h
Tarif scolaires : 5€


Durée : 1h10 avec entracte
Tarifs : de 7€ à 30€

 

 

Vous
aimerez sûrement…

* Tous les champs sont obligatoires.

 

L’Opéra se lit aussi !

 

Nos soutiens